Le traitement de la charpente vous protège pour 10 ans

Traitement de charpente pour éliminer les xylophages

ll existe deux sortes de traitement : préventif, pour les charpentes saines ou traitées depuis plus de 10 ans, et curatif, qui vise à éradiquer les larves des xylophages présentes dans la charpente.

 

Les charpentes traitées depuis plus de 10 ans ne présentent plus de garantie suffisante. Le traitement vous protège contre toute attaque pour une période de dix ans et vous disposez d’une garantie contractuelle.
Le traitement curatif éradique les parties contaminées, stoppe l’infestation en empoisonnant les larves des xylophages. Le traitement est pratiqué sur toutes les pièces de la charpente et des solives.
Le traitement, pour être efficace, doit se faire avec un produit certifié, écologique, efficace contre les nuisibles mais parfaitement sûr pour les habitants de la maison. Il doit également suivre un processus précis, qui fait lui aussi l’objet d’une certification.

Les étapes
du traitement
curatif

• Le sondage de chaque pièce de bois, avec une hachette ou une griffe, permet de déceler les foyers d’infestation.
• Le buchage pneumatique ou manuel élimine la couche supérieure de bois vermoulu qui pourrait nuire au maintien des injecteurs et à la pénétration du produit.
• Le brossage des bois précède l’installation des injecteurs en polypropylène.
• Le perçage tous les 30 cm en quinconce s’opère dans l’axe neutre des grosses pièces de bois. Dans chaque perçage, est insèré un injecteur en polypropylène, qui reste à vie dans le bois.

• ACPH procède ensuite au nettoyage et au dépoussiérage de l’ensemble de la charpente.
• Puis, elle est saturée par une injection soutenue jusqu’au suintement
apparent en utilisant tous les injecteurs.
• Ce travail effectué à coeur, nos techniciens procèdent à une double micro pulvérisation de l’ensemble de votre charpente afin de l’assainir parfaitement (pulvérisation de 250 à 300 g/m2).